B.B.E | Dj Fred & Arnold T | Daft Punk | Moby | FatBoy Slim | Prodigy
Matmatah | Louise Attaque | Manu Chao | Marcel et son Orchestre || Gérald De Palmas | Calogero | Yann Tiersen | Dido
Page d'Accueil || Moteur de Recherche || Le Webmaster | Mes Liens


Paroles - Marcher dans le Sable
Gérald de Palmas


Une Seule Vie J'en Rêve Encore Tomber Regarde-Moi Bien en face Tellement Tu Finiras Toute Seule
Rien à Faire Ensemble Déjà Je Te Pardonne Le Gouffre Trop Tard Si Tu Veux

Achète l'album au meilleur prix chez nos sponsors !!!


Une Seule Vie :

Marcher dans le sable
Se sentir coupable
Dans les herbes hautes
C'est sur tout est de ma faute

Savoir dire tant pis 
Avoir juste envie
Rester dans son lit 
Tout ça m'est interdit

Il faut que quelqu'un m' aide 
Je n' ai qu 'une seule vie
A trouver le remède
Je n' ai qu 'une seule vie 
Chaque jour cette pensée m' obsède
Je n' ai qu 'une seule vie

Faire comme tout le monde
Entrer dans la ronde 
Surtout pas de vagues
D'ici personne ne s' évade

Il faut que quelqu'un m' aide
Je n' ai qu 'une seule vie
A trouver le remède
Je n' ai qu 'une seule vie
Chaque jour cette pensée m' obsède
Je n' ai qu 'une seule vie

Inquiet, soucieux, honnête jour et nuit
Voilà ce qu' est devenue ma vie
Il faut que quelqu'un m' aide
Je n' ai qu 'une seule vie
A trouver le remède
Je n' ai qu 'une seule vie
Chaque jour cette pensée m' obsède
Je n' ai qu 'une seule vie




J'en Rêve Encore :

Encore un effort
Quelques mois suffiront
Je suis presque mort
Quelques mois et c' est bon 

Supprimer les traces la moindre trace 
Ce qui reste de candeur 
Un morceau de glace à la place du cœur

Et même si je m' améliore
Oh j'en rêve encore 
Même cassé, ivre mort 
Oh j'en rêve encore
Encore, encore 

Ne plus rien sentir
Inconscient, minérale
Plus le moindre désir
Plus de peur ni de mal

Mais même si je m' améliore
Oh j'en rêve encore
Même en sachant que j' ai tort
Oh j'en rêve encore
Encore, encore

Vivant mais mort 
N' être plus q' un corps
Que tout me soit égal
Plus de mal

Et même si je m' améliore
Ton absence qui me mord,
Oh j'en rêve encore, encore,
Ton départ et mes remords,
Oh j'en rêve encore
Son corps à lui dans ton corps,
Oh j'en crève encore
Encore, encore ,encore



Tomber :

A la porte côté seuil
Toutes ces feuilles qui sont mortes
Toutes ces pelles que je ramasse
Ca me rappelle à ma place 

Dix heures, tu m'as laissé
Tout seul du mauvais côté
Dix heures, j'ai pas la clé,
Tombée, tombée
Dix heures, même en été la pluie
Ne m'a pas lâché
Dix heures, tu m'as laissé
Tomber, tomber


A la porte côté seuil
Tous ces deuils que l'on transporte
Toutes ces fleurs, 
Toutes ces couronnes
Je n'ai plus peur de personne


Dix heures, tu m'as laissé
Tout seul du mauvais côté
Dix heures, j'ai pas la clé,
Tombée, tombée
Dix heures, même en été la pluie
Ne m'a pas lâché
Dix heures, tu m'as laissé
Tomber, tomber

Et si tu passes par là dans 
Ton camion benne
Ne me ramasse pas,
C'est plus la peine

Dix heures, tu m'as laissé
Tout seul du mauvais côté
Dix heures, j'ai pas la clé,
Tombée, tombée
Dix heures, même en été la pluie
Ne m'a pas lâché
Dix heures, tu m'as laissé
Tomber, tomber



Regarde-Moi Bien En Face :

Rien, rien ne doit jamais
Te forcer à rester
Ne fuis pas la vérité
Non, ne change jamais
L'amour en amitié
Viens je vais t'aider

Regarde-moi bien en face
Il faut que tu t'y fasses
Regarde-moi bien en face
tu vois tu ne m'aimes plus


Personne, personne ne t'en veut
Ça fait partie du jeu, tu sais
Je saurai faire semblant
D'être , d'être fort
Blasé, indifférent
Fais ce que tu dois
Je suis prêt, vas-y je sers les dents


Regarde-moi bien en face
Il faut que tu t'y fasses
Regarde-moi bien en face
tu vois tu ne m'aimes plus



Tellement :

Rien, rien ne doit jamais
Te forcer à rester
Ne fuis pas la vérité
Non, ne change jamais
L'amour en amitié
Viens je vais t'aider

Regarde-moi bien en face
Il faut que tu t'y fasses
Regarde-moi bien en face
tu vois tu ne m'aimes plus


Personne, personne ne t'en veut
Ça fait partie du jeu, tu sais
Je saurai faire semblant
D'être , d'être fort
Blasé, indifférent
Fais ce que tu dois
Je suis prêt, vas-y je sers les dents


Regarde-moi bien en face
Il faut que tu t'y fasses
Regarde-moi bien en face
tu vois tu ne m'aimes plus



Tu Finiras Toute Seule

Tu as marché sur la lune
Vendu ton âme pour faire fortune
Les gens s' inclinent devant toi
Tu agis toujours de sang froid
Tu séduis tu enfumes
Tu bats des records pour faire la une
Des amis tu en as des tonnes
Des messages pleins ton téléphone

Mais tu finiras toute seule
Tu finiras toute seule
Tu finiras toute seule
Tu n'as jamais pris la peine

Tu as marché sur mon cœur
Vendu mon âme à un docteur
Je t'ai aimé tous les jours
J' attendais tellement en retour 
Loin de toi tout ira bien
J' apprendrai à être heureux
Tu trouveras un autre pantin 
Qui voudra bien jouer à ton jeu

Mais tu finiras toute seule
Tu finiras toute seule
Tu finiras toute seule
Tu n'as jamais pris la peine


Regarde autour, autour de toi
La vie ce n'est pas ce que tu crois
Regarde moi une dernière fois
Car demain, demain
Je ne serai plus là

Et tu finiras toute seule
Tu finiras toute seule
Tu finiras toute seule
Tu n'as jamais pris la peine



Rien à Faire Ensemble :

Une femme seule qui vend ses nuits
Un barman qui je crois m'a compris
Un taxi qui refait le monde
N' importe qui pourvu
Qu'il me réponde

J'aime ces gens sans qui sûrement
Ta solitude m'aurait tué doucement
Etre seul à deux c'est rare
C'est pourtant le cas
Quand tu viens me voir
Nous n'avons rien à faire ensemble
Mais seul je m'ennuie
Reste encore cette nuit

Nous n'avons rien à faire ensemble
Mais seul je m'ennuie
Reste encore une nuit, cette nuit

Tard le soir un inconnu
Une discussion à bâton rompu
Dans un train, dans une gare
Une jeune femme,
Je croise son regard
J'aime ces gens sans qui sûrement
Ta solitude m'aurait tué doucement
Etre seul à deux c'est rare
C'est pourtant le cas
Quand tu viens me voir

Nous n'avons rien à faire ensemble
Mais seul je m'ennuie
Reste encore cette nuit
Nous n'avons rien à faire ensemble
Mais seul je m'ennuie
Reste encore une nuit, cette nuit



Déjà :

Je sens déjà que tu m'en veux
Un mot de plus et je serai mort
Je le vois bien dans tes yeux bleus
De toute façon j'ai toujours tort


C'est vrai qu'une fois
J'ai pris le mauvais chemin
C'est vrai qu'une fois
Je t'ai fait de la peine
Mais ce soir crois moi il n'en est rien
Je t' en prie pas de scène

Il n' y a rien que tu ne saches déjà
C 'est pour un rien
Que tu te fâches crois-moi 
Il n' y a rien que tu ne saches
Déjà, déjà

Dis le moi sans plus tarder
M'en voudras -tu jusqu ' à ma mort
Je peux tenir encore une année
Après ça tiendrait du record

Il n' y a rien que tu ne saches déjà
C 'est pour un rien 
Que tu te fâches crois-moi 
Il n' y a rien que tu ne saches
Déjà, déjà

Je sais c'est dur
Tu voudrais me pardonner
Mais tu es sûre
Que je vais recommencer
Et pourtant 
Il faut me faire confiance
Car c'est là notre seule chance

Il n' y a rien que tu ne saches déjà
C 'est pour un rien 
Que tu te fâches crois-moi
Il n' y a rien que tu ne saches
Déjà, déjà



Je te Pardonne :


Tu ne m'entendras
Jamais dire ces mots
Fontaine je ne boirai
Jamais de ton eau
La nature humaine est ainsi faite
Personne ne contrôle son corps
Avec sa tête

Crois moi
Viens, viens je te pardonne
Crois moi
Viens, viens je te pardonne
Car plus rien ne m'étonne

Tu m'as fait c'est sûr,
Beaucoup de mal
Mais c'est la vie c'est comme ça,
C'est normal
Ne t'en fais pas moi-même
Je ne suis pas un ange
Oublions les gens que ça dérange


Crois moi
Viens, viens je te pardonne
Crois moi
Viens, viens je te pardonne
Car plus rien ne m'étonne

Je n'ai pas peur de nos défauts
J'aime qu'on soit parfois faible
Et parfois beau
Crois moi
Viens, viens je te pardonne
Crois moi
Viens, viens je te pardonne
Car plus rien ne m'étonne




Le Gouffre :

La chevelure au vent ,
Elle allait intrépide
Vers le gouffre écumeux hurlant
A ses pieds nus,
Et l'ivresse du bruit , 
Dans ses yeux ingénus, 
Lui masquait les dangers
De la vague rapide .

Tout son être vibrait
Au vacarme splendide
Sans souci des périls
A cet âge inconnu ,
Frissonnant aux embruns
Du grand Large venus
Avec la Mort sournoise,
Implacable et stupide.

Puis, dans un grondement
Du récif ébranlé
Sous son linceul d'écume
Elle avait appelé,
De quelques faibles cris 
De colombe blessée…

Mais l' enfant qui croyait
Ne pas être entendu
Vit Dieu même penché
Sur sa lèvre glacée,
Répondre en souriant
A l ' appel éperdu.



Trop Tard :

J'ai fermé toutes les portes,
éteint les lumières
Pensé à toi très fort , assis par terre
Et moi qui étais sûr que tu étais
Immortelle
Aujourd'hui c'est si dur,
Moi en bas toi au ciel

Trop tard pour te le dire ,tu es partie
Trop tard pour te l'écrire,
Tes yeux ne pourront
Plus jamais me lire

Mes souvenirs m'entraînent
Il y a si longtemps
Des regrets, de la peine,
J'en ai tellement
Tu m'as donné tes jours,
Tes nuits et ton amour
Protégé des mauvais moments
Et des gens autour


Mais c'est trop tard
pour te le dire ,tu es partie
Trop tard pour te l'écrire,
Tes yeux ne pourront
Plus jamais me lire
Et quand on devra t'ensevelir
Sur la pierre on pourra lire
Mais qui pourra lire

Trop tard pour te le dire ,tu es partie
Trop tard pour te l'écrire,
Tes yeux ne pourront
Plus jamais me lire




Si Tu Veux :

Si tu veux rester, parfait
Si tu veux partir je te suivrai
Si tu veux parler j'écouterai
Et si tu veux dormir je me tairai
Si tu veux de l'or prends le mien
Si tu es d'accord moi je ne veux rien

Si tu veux ma peau pas de problème
Je t'aime



Si tu veux danser avec un autre
Si tu veux coucher 
Dans la chambre d'un autre
J'attendrai dehors sous la lune
En comptant les étoiles une par une
Si tu veux me voir à terre
Tomber à genoux
Mordre la poussière


Si tu veux ma peau pas de problème
Je t'aime


Si tu te demandes pourquoi
Je ne pleure pas 
Quand tu te fous de moi
C'est que tu n'as jamais connu
L'amour qui se donne à corps perdu
Non ne sois pas triste pour moi
La plus à plaindre dans l'histoire
C'est toi


Ma vie n'est plus ,plus un problème
Je t'aime 



Retour

© Tecknorganik 2007