B.B.E | Dj Fred & Arnold T | Daft Punk | Moby | FatBoy Slim | Prodigy
Matmatah | Louise Attaque | Manu Chao | Marcel et son Orchestre || Gérald De Palmas | Calogero | Yann Tiersen | Dido
Page d'Accueil || Moteur de Recherche || Le Webmaster | Mes Liens


Paroles - Les Lois de la Nature
Gérald de Palmas


Comme Ca Les Lois De La Nature Mary Jane La Seule Qui Sait Ma Sirene Laisse-Moi Te Dire
Johnny & Joe Donneur De Lecons La Plaine Six Heures Rester Calme ... Comme Ca

Achète l'album au meilleur prix chez nos sponsors !!!


Comme ça :

Je suis encore devant chez toi et j'attends
Je me demande encore pourquoi je fais semblant
Tu es si patiente avec moi il serait temps
Que je me décide à faire ce pas en avant

Non je passais comme ça
Rien de formel en soi
Je mens comme je respire
Comme je respire

Un autre jour je suis le même, tu m'attends
De nouveau je prends la peine d'être distant
Mais il est l'heure dans mon coeur bout le sang
Cette fois les dieux sont avec moi, je le sens

Non je passais comme ça
Rien de formel en soi
Je mens comme je respire
Comme je respire

Il s'est passé dans ma vie
Quelque chose de troublant
Je vois clair aujourd'hui
Tout me semble évident

Non je passais comme ça
Rien de formel en soi
Je mens comme je respire
Comme je respire

Non je passais comme ça
Rien de formel en soi
Je mens comme je respire
Comme je respire




Les Lois de la Nature :

la nuit est belle, je drague la lune
Voilà bientôt une semaine qu'elle m'allume
J'aime perdre mon temps à sourire aux anges
Ce n'est pas important si ça vous dérange
Car désormais

J'obéis aux lois de la nature
Je ne me lève pas quand c'est trop dur
Je ne connais pas la peur, mon corps et mon coeur sont sûrs

J'ai vécu longtemps votre système
Le pouvoir de l'argent, tout le monde l'aime
Je perdais le sommeil, je perdais mon calme
Alors, j'ai touché le soleil pour sauver mon âme
Et désormais

J'obéis aux lois de la nature
Je ne me lève pas quand c'est trop dur
Je ne connais pas la peur, mon corps et mon coeur sont sûrs

J'obéis aux lois de la nature
Je ne me lève pas quand c'est trop dur
Je ne connais pas la peur, mon corps et mon coeur sont sûrs

J'obéis aux lois de la nature
Je ne me lève pas quand c'est trop dur
Je ne connais pas la peur, mon corps et mon coeur sont sûrs



Mary Jane :

Mary Jane, Mary Jane, Si je pars
C'est que mon coeur est ailleurs
J'ai déjà fait ma vie, j'en suis heureux d'ailleurs
Mary Jane, Mary Jane,
Ne pleurs pas, tu n'auras aucun problème
A trouver un mari, le cinquième ou le sixième

Assis tranquille, je vais bientôt partir
Tu viens me dire au revoir avec le sourire
Ta robe est si courte, j'ai beaucoup de mal
A contenir mes pulsion animales


Mary Jane, Mary Jane, Si je pars
C'est que mon coeur est ailleurs
J'ai déjà fait ma vie, j'en suis heureux d'ailleurs
Mary Jane, Mary Jane,
Ne pleurs pas, tu n'auras aucun problème
A trouver un mari, le cinquième ou le sixième

Tu m'auras fait toute la panoplie,
La danse du ventre du lundi au vendredi
Je fus sensible à ta sollicitude,
Mais je dois quitter maintenant à jamais le sud

Mary Jane, Mary Jane, Si je pars
C'est que mon coeur est ailleurs
J'ai déjà fait ma vie, j'en suis heureux d'ailleurs
Mary Jane, Mary Jane,
Ne pleurs pas, tu n'auras aucun problème
A trouver un mari, le cinquième ou le sixième

Assi sur le pont je me rappelle
Du voyage aller qui m'éloignait de ma belle
Je prie pour que ma douce et tendre
Soit restée tranquillement chez moi à m'attendre

Mary Jane, Mary Jane, Si je pars
C'est que mon coeur est ailleurs
J'ai déjà fait ma vie, j'en suis heureux d'ailleurs
Mary Jane, Mary Jane,
Ne pleurs pas, tu n'auras aucun problème
A trouver un mari, le cinquième ou le sixième

Mary Jane, Mary Jane, Si je pars
C'est que mon coeur est ailleurs
J'ai déjà fait ma vie, j'en suis heureux d'ailleurs
Mary Jane, Mary Jane,
Ne pleurs pas, tu n'auras aucun problème
A trouver un mari, le cinquième ou le sixième



La Seule Qui Sait :

A me laisser porter par le courant,
J'oublie que tu es la seule qui sait
Comment faire pour me sauver des vents
Vents contraires, tu es la seul qui sait

Au lieu de suivre chacun de tes pas
Je t'ignore, tu es la seul qui sait
Ma seule chance c'est que tu voles au dessus de tout le monde
Tout le monde

Quand tu es devant moi,
Mon coeur n'est pas si fragile
Quand tu t'éloignes de moi
Je ne suis pas si tranquille

En apparence, tout se passe comme prévu
J'oublie que tu es la seule qui sait
Comme une transe la routine m'a perdu
L'indifférence a fait de moi son jouet

C'est si facile je crois que tout m'est dû
Quel imbécile, tu es la seule qui sait
Ma seule chance c'est que tu voles au dessus de tout le monde

Quand tu es devant moi,
Mon coeur n'est pas si fragile
Quand tu t'éloignes de moi
Je ne suis pas si tranquille

Couvre-moi avec tes cheveux
Couvre-moi oui j'aime tellement ça
J'ai trop marché, trop loin, trop loin
J'ai cru pouvoir me passer de ça

Ce que tu me donnes, ce que tu me donnes me sert de foi
Lorsqu'elle m'abandonne la foi
Je n'ai plus, je n'ai plus, je n'ai plus que toi

Quand tu es devant moi,
Mon coeur n'est pas si fragile
Quand tu t'éloignes de moi
Je ne suis pas si tranquille

Quand tu es devant moi,
Mon coeur n'est pas si fragile
Quand tu t'éloignes de moi
Je ne suis pas si tranquille



Ma Sirène :

Il m'arrive de temps en temps, de marcher sur le fil
Au dessus de l'océan, dans un état fébrile
Peu à peu, je perds contact
Avec les mortels, et loin de ceux qui me traquent
Je plonge vers elle
Quand la mer est belle

Si jamais je me noie
Si par hasard je prends goût à ça
Si jamais je me noie
Ma sirène sait prendre soin de moi

Le retour à la surface
N'est jamais facile
Et souvent mon sang se glace
Devant les murs de la ville
Mon état est fébrile
Fébrile

Si jamais je me noie
Si par hasard je prends goût à ça
Si jamais je me noie
Ma sirène sait prendre soin de moi

Si jamais je me noie
Si par hasard je prends goût à ça
Si jamais je me noie
Ma sirène sait prendre soin de moi
Ma sirène



Laisse-Moi Te Dire

Certains d'entre nous naissent sous une bonne étoile
D'autre sont jetés à fond de cale
Pour ceux-là, il n'y aura pas de choix possible
Monter encore et encore
Atteindre leur cible

Difficile de voir
Depuis ton nuage
Ces pauvres types qui rentrent toujours à la nage
Ton esprit est pris par plus important
Ce soir costume gris ou costume blanc



Laisse-moi te dire ce qu'il en est
Je quitte le navire avant qu'il ait coulé
Laisse-moi te dire ce qu'il en est
Je n'ai plus envie de t'écouter
Te plaindre jour et nuit

Chaque jour tu cherches de nouvelles façons
De te détruire un peu plus, te remettre en question
Pour trouver un sens à ta vie futile
Tu rentres en transe quand c'est inutile

Laisse-moi te dire ce qu'il en est
Je quitte le navire avant qu'il ait coulé
Laisse-moi te dire ce qu'il en est
Je n'ai plus envie de t'écouter
Te plaindre jour et nuit

Laisse-moi te dire ce qu'il en est
Je quitte le navire avant qu'il ait coulé
Laisse-moi te dire ce qu'il en est
Je n'ai plus envie de t'écouter
Te plaindre jour et nuit



Johnny & Joe :

Je ne suis pas mauvais au revolver
J'ai malheureusement souvent à faire
A des jaloux au sang chaud
Pour séduire leurs femmes je suis un expert
Affûté comme un couteau
Mon ego & moi, nous somme très fiers
De ne jamais dormir seuls, 
Dormir seuls

Johnny & Joe sont en ville
Mon arme me sera bien utile
Car Joe n'est plus très docile
Depuis que madame a élu domicile,
Chez moi

Pour cette très charmante personne
Demain je me lèverai tôt
Son mari & son frère sont deux hommes
Que je n'aime pas avoir dans le dos
Si parfois ma conscience me questionne
J'irai quand même leur faire la peau
Je sais c'est dur mais Dieu me pardonne
Je n'aime pas dormir seul,
Dormir seul

Johnny & Joe sont en ville
Mon arme me sera bien utile
Car Joe n'est plus très docile
Depuis que madame a élu domicile,
Chez moi

Johnny & Joe sont en ville
Mon arme me sera bien utile
Car Joe n'est plus très docile
Depuis que madame a élu domicile,
Chez moi

Johnny & Joe sont en ville
Mon arme me sera bien utile
Car Joe n'est plus très docile
Depuis que madame a élu domicile,
Chez moi

Johnny & Joe sont en ville
Mon arme me sera bien utile
Car Joe n'est plus très docile
Depuis que madame a élu domicile,
Chez moi



Donneur de Leçon :

Si je vous demande de bien vouloir m'affranchir
Si je vous demande de me livrer vos secrets
Saurez vous m'entendre sans jamais me trahir
Saurez vous m'apprendre avec humilité
Les gens qui s'écoutent parler sont sourds
Quand ils nous toisent du haut de leur tour
Je n'aime pas leur ton assuré
Je préfère la fragilité

Les donneurs de leçons me fatiguent
Leurs discours sont pénibles
Quelque soit l'heure, quelque soit l'intrigue
Ils sauront vous dire pourquoi, comment

Ils changent la cible mais jamais le discours
Une main sur la bible, l'autre prête à tirer
Que vous soyez contre ou que vous soyez pour
Vous ne serez libre que de les écouter
Les gens qui s'écoutent parler sont sourds
Quand ils nous toisent du haut de leur tour
Je n'aime pas leur ton assuré
Je préfère la fragilité

Les donneurs de leçons me fatiguent
Leurs discours sont pénibles
Quelque soit l'heure, quelque soit l'intrigue
Ils sauront vous dire pourquoi, comment

Regardons-les tomber du trône
Leurs voitures de luxe se rouiller
Leurs femmes se changent en silicone
Leur vie est et ne sera qu'un écran de fumée

Les donneurs de leçons me fatiguent
Leurs discours sont pénibles
Quelque soit l'heure, quelque soit l'intrigue
Ils sauront vous dire pourquoi, comment

Les donneurs de leçons me fatiguent
Leurs discours sont pénibles
Quelque soit l'heure, quelque soit l'intrigue
Ils sauront vous dire pourquoi, comment



Si je vous demande de bien vouloir m'affranchir
Si je vous demande de me livrer vos secrets
Saurez vous m'entendre sans jamais me trahir
Saurez vous m'apprendre avec humilité
Les gens qui s'écoutent parler sont sourds
Quand ils nous toisent du haut de leur tour
Je n'aime pas leur ton assuré
Je préfère la fragilité 



La Plaine :


Ce matin tout est calme dans la plaine
Ce matin tout me semble beau
Rien qui ne me retienne
Rien qui en vaille la peine
Il faut que tu reviennes

La brise m'apporte l'odeur de la terre
Les souvenirs me brûlent la peau
Pour revenir en arrière
Je tuerai père et mère
Il faut que tu reviennes

Ici il fait chaud, et comme tout est calme et beau
Je suis prêt à faire le grand saut
si tu ne te décides pas bientôt
Ici il fait chaud, si chaud

 

Je crois te voir danser sous le chêne
Je crois parfois d'entendre rire
Mes angoisses se déchaînent
Je me noie dans ma peine
Il faut que tu reviennes

La colère aide sa soeur la haine
Elles resserrent peu à peu l'étau
Je cours à perdre haleine
Du poison dans mes veines
Il faut que tu reviennes

Ici il fait chaud, et comme tout est calme et beau
Je suis prêt à faire le grand saut
Si tu ne te décides pas bientôt
Ici il fait chaud, si chaud



Six Heures :

Encore une nuit sans sommeil
Une nuit où je serai de trop
Encore une fois mon arme s'enraye
Je ne trouverai pas le repos

Mes journées sont longues et sans sommeil
La paresse m'enivre et aussitôt
Je me dégoutte, je sens dans ma bouche un goût de fiel
Tout sera fini très bientôt
Car il est

Six heures
Je n'arrive pas à croire qu'il est six heures
Six heures, six de trop
Je crois qu'il est tard quand il est tôt

La nuit devrait me porter conseil,
Mais je préfère rêver debout
Tenter d'être meilleur que la veille,
Mais je suis au dessous de tout

Je tourne comme une âme en peine,
Ne sachant où jeter mon corps
Je me dégoûte je sens dans ma bouche un goût de fiel
Tout sera fini très bientôt

Six heures
Je n'arrive pas à croire qu'il est six heures
Six heures, six de trop
Je crois qu'il est tard quand il est tôt

Mais les gens ne sont pas tous pareils
Certains trouvent un sens à leur vie
Tapi au fond de mon trou, je les surveille
Dans mon regard il y a l'envie

Six heures
Je n'arrive pas à croire qu'il est six heures
Six heures, six de trop
Je crois qu'il est tard quand il est tôt

Six heures
Je n'arrive pas à croire qu'il est six heures
Six heures, six de trop
Je crois qu'il est tard quand il est tôt



Rester Calme :

Ma Rolls fait désormais le bruit d'un diesel
Il pleut dans toutes mes maisons
Quelqu'un m'a vendu pour une place au soleil
A terre je demande pardon

Madame le Juge, soyez humaine,
Je ne suis pas un mauvais garçon
Mais quand vous me parlez de millions par centaines
Je sens monter la pression

Calme, je reste calme
Calme mais je ne tiendrais plus longtemps

Mes amis sont tous en Amérique du Sud
Le climat doit être bon
Mes ex-femmes dans leur immense mansuétude
Ont augmenté leurs pensions

Madame le Juge, soyez humaine,
Si j'ai fraudé, c'est par distraction
Mais quand vous me parlez de millions par centaines
Je sens monter la pression

Calme, je reste calme
Calme mais je ne tiendrais plus longtemps

Certains sont contents de me voir à genoux
De jalousie il est question
Mais je serai bientôt de nouveau debout
Je me fous du qu'en dira-t-on

Madame le Juge, soyez humaine,
Ne répondez pas toujours par non
Ou il se pourrait qu'avant la fin de la semaine
Je vous envoie par le fond

Calme, je reste calme
Calme mais je ne tiendrais plus longtemps

Calme, je reste calme
Calme mais je ne tiendrais plus longtemps


Retour

© Tecknorganik 2007