B.B.E | Dj Fred & Arnold T | Daft Punk | Moby | FatBoy Slim | Prodigy
Matmatah | Louise Attaque | Manu Chao | Marcel et son Orchestre || Gérald De Palmas | Calogero | Yann Tiersen | Dido
Page d'Accueil || Moteur de Recherche || Le Webmaster | Mes Liens

Paroles : Rebelote

Boeing Down Quelques Sourires Archimède Petite Mort Sushi Bar The Grave Digger Y'a De La Place !
Tricards Twins Crève les Yeux Abonné Absent Out

Achète l'album chez nos sponsors !!!


Boeing Down

 

Say to me what the hell
I'm tryin' to say (to you)
Boeing up as I am boeing down




Quelques Sourires


Pardon de n'avoir su rayer
Les mots qu'il fallait travestir
Et puis d'en avoir oublié
Les jaloux qu'ils ont fait souffrir

Et qu'on m'excuse auprès des juges
Qui ont dû en rougir
Je n'écouterai plus ces muses
Je vous laisserai me dévétir

Pardon d'avoir juste essayé
De vous voler quelques sourires

Je chanterai les quelques vers
Que j'aurai pris soin de polir
Devant le plus joli parterre
Qui pourra cette fois m'applaudir

Applaudir ma témérite
De vous parler pour ne rien dire
Il vous passea dès les premiers mots
L'envie de me traduire

Pardon d'avoir juste essayé
De vous voler quelques sourires

Pardon de ne pouvoir rayer
Les mots que l'on doit travestir
Et puis d'en oublier encore
Les jaloux qu'ils vont faire souffrir

Et qu'on m'accuse auprès des juges
Qui vont encore rougir
J'écouterai plutôt ces muses
Ca m'évitera de m'endormir

Pardon d'avoir juste essayé
De vous voler quelques sourires



Archimède


Dans mon petit lagon émaillé
D'à peine un demi-mètre carré
J'ai tout juste assez pour me noyer
J'ai tant besoin d'y être assisté

Je ne pèse plus rien je ne fais que de chercher
Sans jamais craindre d'être délavé
J'ai suffisamment infusé
Pour ne plus savoir comment nager

Fais-moi plaisir apporte-moi
Une clope, un whisky et toi.
Un peu d'eau chaude beaucoup de toi
J'ai trouvé enfin je crois

Décrasse-moi bien les cheveux
Et toute la sueur qu'ils ont portée
Pique-moi les yeux
Encore une fois, fais les pleurer

Tous mes torts plongés dans ce liquide
Je l'espère ne remonteront pas
Qu'ils aillent se faire foutre dans les rides
Qui creusent le bout de nos doigts

Dans cette flaque d'egoisme
J'aimerais fondre tout entier
Et pour taire mon opportunisme
Je t'y invite volontiers

Fais-moi plaisir apporte-moi
Une clope, un whisky et toi.
Un peu d'eau chaude beaucoup de toi
J'ai trouvé enfin j'y crois



Petite mort


Silencieuse comme l'aspirine ...
Tu t'imprègnes de mon adn
Comme de la naphtaline

Malheureuse, je t'imagine
Quand même un peu plus digne ...
Nous ne sommes plus vraiement les mêmes
A en croire les signes.

Je pleure ce qu'il reste de ma petite mort
Ces quelques suées inodores ...
Je pleure ce qu'il reste de ma petite mort
Je veux sourire quand je m'endors

Ambitieuses jolies ritournelles s'endorment
Au fond du lit
Consensuelles et au mépris
De nos passerelles.

Je pleure ce qu'il reste de ma petite mort
Mais j'y retournerai encore
Je pleure ce qu'il reste de ma petite mort
Je veux sourire quand je m'endors

Malicieuse au fond du Jean, magicienne ...
Comédienne qui voudrait tant faire mine
Que ça revienne.

Je pleure ce qu'il reste de ma petite mort
Ne faisons plus mentir nos corps
Je pleure ce qu'il reste de ma petite mort
Je veux sourire quand je m'endors



Sushi Bar


Mackie Jackie Sushi Bar
Jackie Maki Sushi Bar
Je vais y aller encore ce soir

Mackie Jackie Sushi Bar
Jackie Maki Sushi Bar
Je vais y aller encore ce soir



The Grave Digger


How far i remember the day I lost my wife
I thought that losing her was the end of my life
But I held on and thought there was something better
Than sinking like a stone, so I became a gravedigger

Staying home, living alone, dropping tears on my own
I do have never known where these voices came from
As sweet as the morn, they were just saying :
"Son Hey, there's work to be done among coffins and bones"

Then all over the years, buried pounds of corpses
Saw gallons of tears and drank thousands of beers
I buried some lawyers
I buried some junkies
I buried some preachers
I buried some bitches
I buried my mother
I buried my sister
I buried some miners
I buried gravediggers

Old enough to give in, I am digging your vault
And in the state i'm in, you may think it's not yours
Digging deeper and deeper as you're getting ever colder
Anyhow you can rave, I won't fall in the grave

For the rest of my years, I'll bury pounds of corpses
See gallons of tears and drinks thousands of beers
I'll bury you lawyers
I'll bury you junkies
I'll bury you preachers
I'll bury you bitches
I'll bury your Queen
I'll bury you mother
I'll bury your King
Oh, I'll bury you brother

Yes, I'll bury you dreamers
And bury your teachers
And bury you friend
And I'll bury ...
Yes I'll bury you Hereos
And bury your singers
And bury you Kinds
And I'll bury
Gravediggers



Y'a De La Place


Ecoute pousser tes dents
Le fais pas trop longtemps
Desserre ta camisole
Le temps de quitter le sol
Retrousse tes habitudes
Inverse un peu les rôles
Même si les temps sont prudes
Demain c'est toi qui t'y colles
Même si tu foires aux Vielles Charrues
On s'ra content de t'avoir vu

Y'A DE LA PLACE POUR TOUT LE MONDE

N'essaie pas d'arrêter
Mets pas un seul bémol
N'arrête pas d'essayer
Demain c'est toi qui t'y colles
Cendrillon pour ses soixante ans
S'est faite refaire toutes ses dents

Y'A DE LA PLACE POUR TOUT LE MONDE

Retrousse ta lassitude
Et goûte au rock and roll
Même si les temps sont prudes
Demain c'est toi qui t'u colles
Demain c'est toi qui décolles
Tu peux foirer aux Vielles Charrues
On s'ra content de t'avoir revu

Y'A DE LA PLACE POUR TOUT LE MONDE



Tricards Twins


Jusque là de ta carapace
De tes soupes à la grimace
Ton coeur bordé de nouilles
Alors me fais pas la gueule

J'me sens quand même un peu seul
Quand mes cordes rouilles
C'est peu dire que toi tu m'agaces
Tu m'regardes plus en face

Là, c'est moi qui dérailles
Alors, je peux faire la gueule
Quand j'ai pas eu ma single
Ma bouteille de sky

Même si j'ai beau te connaître
Sur le bout de mes doigts
Il y a des jours où ta tête
N'amuse vraiement que toi

Alors envoyons-nous paître
Allons-nous repaître dans la joie
Envoyons-nous paitre
Du moment qu'on péte dans la soie

Saoul d'avoir encore bu la tasse
Des humeurs à marée basse
Quand Monsieur se réveille
J'te mettrais bien sur la gueule

Pour soulager mon orgueil
Faudra que j'essaye
Si c'est tout ce qui te tracasse
Regarde-toi dans la glace

Ouvre grand tes pupilles
Tu ne verras pas que ta gueule
Et toutes celles de tes idoles
C'est la mienne aussi



Crève les Yeux


Quand l'or de Tiffany s'incruste dans les corps
D'une Beat Generation de Disney Store
Et partouzent les murs du Carlton Arms Hotel
Des filles de peinture qui font l'amour au ciel
J'aimerais savoir combien d'entre elles
N'ont pas pleuré de joie
En me voyant faire de même avec toi

Ca crève les yeux

Les néons de Time Square continuent de cracher
Un flot de fausse lumière qui sent le renfermé
Mais ça flashe entre nos murs, autant s'y réfugier
Vingt-cinq enluminures éblouissent le plancher
J'ai peine à croire que l'un d'entre elle
N'ait pas pleuré de joie
En te voyant faire de même avec moi

Ca crève les yeux

Qui donc a pris le temps de regarder en l'air.
D'oublier le présent, d'oublier les affaires ?
Ca rêve entre nos murs, regarde ces furies
Faire monter le mercure, l'amour au ralenti
Je n'en attendais pas moins d'elles
J'en ai pleuré de joie
C'est toujours le même problème avec moi
Je n'en attendais pas moins d'elles
J'en ai pleuré de joie
C'est toujours un nouveau poème avec toi



Abonné Absent


Tu pourrais avoir la présence
De répondre à mes questions
Avoir juste la patience en médaillon
Si je te croise au fil des murs.
J'oserai peut-être toucher
Tes sourires en papier.
Petit prince dans son monde.
Cause toujours et puis attends
Les absences vagabondes gâchent l'instant.

Tu peux me trouver aux abonnés absents.
Tu veux me trouver?
Tu veux me trouver aux abonnés absents.
Tu peux me trouver abonné aux absences.

Même si je pars trop loin de nous.
Les instants je sont pour les tu
C'est bien deux tu qui font de nous
Tu pourrais avoir l'absence
De questionner mes réponses
Et garder ton impatience en médaillon



Out


Tant de sable danse si peu d'eau
Mâche étables et ballots

I can't get out

Tant de vent qui macère
Verres safran et songères

I can't get out

Tellement d'eau danse si peu d'air
Sature l'assature Terre

I can't get out



Retour

© Tecknorganik 2007